Chronique n°15 : Epitaphe à un ami

Joannes Ivan Budiselic, né à Mrkopalj (Croatie), aux alentours de 1843, est mort à l’âge de 64 ans, dans le village qui l’a vu naître, au pied du massif de Velika Kapela. Dans la marge du registre mortuaire de la paroisse, le vicaire laissa un message…

A côté de l’acte de décès, on peut lire ce message énigmatique aux accents de prière : « Prezvan sveccenik ali usred magle srmti nista nije mogers sb aviti ».

On peux traduire littéralement cette épitaphe par « Un prêtre l’a appelé par son nom, et au milieu du brouillard de la mort, rien ne pouvait arriver ».

Il s’agit de la première ligne de cette page du registre.

Ce genre d’adresse est très rare dans le registre des décès de Mrkopalj. Il semble que le vicaire ait bien connu, et apprécié Joannes Ivan Budiselic, lui offrant une protection supplémentaire par-delà le voile de la mort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s